Durant la décennie 90, beaucoup de villages Assyro-Chaldéens du sud-est de la Turquie ont quitté leurs terres ancestrales et continué leur exode déjà entamé durant les décennies précédentes pour venir s’installer en France dans l’espoir de  fuir les persécutions locales Turques et Kurdes. À cette époque, la majeure partie de la communauté Assyro-Chaldéenne se trouvant en France habitait à Sarcelles et à Clichy-sous-Bois.